A few thoughts, a few sayings

-"Je suis celui qui te connais quand tu fuis jusqu'au bout du monde" Jacques Bertin (Je suis celui qui court)

- "Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde..." Saint-Exupéry (Petit Prince)

- "Et le plus beau, tu m'as trahi. Mais tu ne m'en as pas voulu" Reggiani (Le Vieux Couple)

- "We all got holes to fill And them holes are all that's real" Townes Van Zandt (To Live is To Fly)

- "Et de vivre, il s'en fout, sa vie de lui s'éloigne... Tu marches dans la rue, tu t'en fous, tu te moques, de toi, de tout, de rien, de ta vie qui s'en va." Jacques Bertin (Je parle pour celui qui a manqué le train)

- "I thought that you'd want what I want. Sorry my dear." Stephen Sondheim (Send in the clowns)

- "Pauvre, je suis de ma jeunesse, De pauvre et de petite extrace. Mon père jamais n'eu grand richesse, Ni son aïeul nommé Orace. Pauvreté nous suit à la trace, sur les tombeaux de mes ancêtres, Les âmes desquels Dieu embrasse! On n'y voit ni couronnes ni sceptres." François Villon (Pauvre, je suis)

- "Vous êtes prêts à tout obéir, tuer, croire. Des comme vous le siècle en a plein ses tiroirs. On vous solde à la pelle et c'est fort bien vendu" Aragon (Ce qu'il m'aura fallu de temps pour tout comprendre)

- "And honey I miss you and I'm being good and I'd love to be with you if only I could" Bobby Russell (Honey)

- "And I need a good woman, to make me feel like a good man should. I'm not saying I am a good man Oh but I would be if I could" Fleetwood Mac (Man of the World)

- "Je ne comprends pas ces gens qui peuvent s'installer n'importe où quand je cherche inlassablement avec la tête fermée que tu connais l'endroit où je retrouverai mon enfance" Jacques Bertin (Colline)

samedi, avril 14, 2007

Henry Lejeune











Artiste peintre de son état, j'ai l'honneur de vous présenter mon papa! :D Celui-ci a eu une vie bien chargée, autodidacte de profession il dessine depuis plusieurs dizaines d'années, grandement inspiré par Armand Simon dont il fut l'ami, il a commencé par le noir et blanc pour petit à petit dériver vers la couleur.
Bien qu'il aie touché aux sculptures en céramique et en terre, son activité principale reste le dessin à l'encre de chine. Des couleurs jetées sur le papier et ensuite un travail de longue haleine pour en dessiner les détails à l'encre.
Refusant l'étiquette de suréaliste il préfère l'étiquette toute simple de peintre abstrait et ce qui me réjouit toujours c'est que chacun voit ce qu'il veut dans ses dessins, chacun en a sa propre interprétation un peu comme pour un écrit, l'imagination joue.
Je suis fan même s'il est vrai que je baigne dedans depuis que je suis petit.
Bref vous pouvez toujours avoir un aperçu sur son site www.henrylejeune.com (malheureusement pas toujours mis à jour par manque de temps) même si lui préfère les contacts humains et le partage autour d'une bonne Chimay tout en rêvant de douce Provence.

3 commentaires:

Indigo53 a dit…

j'aime bien le feeling du tableau à encre bleue ...
C'est spacieux avec de morceaux de messages.
Cela invite d'y lire les mille contes qui jouent dessous la surface d'encre.

J'ai essayé l'URL que tu indique mais c'est du chinois là, rien nulle part de dessins, tableaux.

Y a-t-il un autre site pour Henry Lejeune s.t.P.

Indigo53 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
SA_Avenger a dit…

Bonjour en effet le lien pointait encore vers l'ancien site, c'est corrigé maintenant. Merci pour votre commentaire.